FÉMINISTE ?

Depuis toute petite, je suis féministe. Merci maman, qui m’a éduquée aux textes de Simone de Beauvoir ou encore Benoite Groult. Merci Hermione Granger, qui m’a montré que les filles aussi, sont badass. Le féminisme. On entend ce mot partout : il fait peur à certains, souvent car il est incompris. Etre féministe après tout, c’est quoi ?  Si je devais définir ce terme aussi simplement que possible, je dirais que cela est tout simplement de croire que les femmes ont le droit d’avoir autant de droits que les hommes. Oui, ce n’est pas bien plus compliqué que ça. C’est croire que les femmes valent tout aussi bien que les hommes, qu’elles leur sont égales. Après tout, on n’a pas encore prouvé le contraire non ? Alors si toi aussi tu penses ceci, tu es sûrement féministe. On pense souvent à tort que les féministes sont pour la suprématie des femmes par rapport aux hommes, qu’elles veulent les écraser. Alors que tout est dans cette notion d’égalité. Alors si tu es une femme, et que tu as confiance en notre valeur, en nos droits, bats toi tous les jours pour prouver que les femmes aussi peuvent être fortes, intelligentes, ambitieuses. Qu’il n’existe pas des métiers ou des sports « d’hommes ». Que les femmes ne sont pas faites pour faire le ménage et se maquiller. 

°

Les hommes peuvent-ils être féministes ? Oui, oui et mille fois oui. Le féminisme, c’est pas qu’un truc de fille. Ces messieurs sont les bienvenus dans ce combat pour l’égalité homme/femme. Cet engagement est notamment partagé par des personnalités telles que Mark Ruffalo et Joseph Gordon-Levitt, ou encore Alan Rickman (oui oui, c’est la classe), qui disait d’ailleurs : « il n’y a rien d’anormal avec un homme féministe, je pense que c’est dans notre intérêt mutuel ». Dans son appel à la tribune des nations unies, Emma Watson avait également appelé les hommes à s’associer au combat féministe.

°

Pourquoi faut-il encore être féministe aujourd’hui ? Parce que le « combat » est loin d’être terminé. Les écarts de salaire entre les hommes et les femmes est encore considérable (environ 26% d’écart en moyenne, plutôt beaucoup non?), la culture du viol s’intensifie, et les remarques sexistes fusent au travail et dans la rue (le « eh mademoiselle! » en 2017, c’est plus possible). Parce que certaines filles pensent encore que « les filles sont nulles en maths et en sport ». Parce que des femmes se font lyncher pour avoir posté des selfies dénudés : à notre époque, les femmes devraient être libres de porter ce qu’elles veulent, sans avoir peur de se prendre une remarque. Si toi aussi tu en as marre de ces phénomènes, tu es sûrement un peu féministe, c’est pas cool ça ?

      °

I’m urging you to find a way to continue to fight the fight:

Call representatives, smaller changes are easier to make.

Attend rallies.

Educate yourself further than just reading a headline.

Give direct verbal support to your friends who’re being impacted.

Keep talking about it. Keep discussing. Get your family and peers involved.

Take care of yourself. Be a shoulder to lean on, and find friends who’ll be there to support you as well.

 (Cybelle, from The Messy Heads)

         °

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Reply